On se lave les dents, on prend une douche, on fait la vaisselle et on passe la serpillère… A peu près tout le monde avec plus ou moins de régularité selon certains, d’accord, s’occupe de son hygiène corporelle et de son lieu de vie, normal quoi. Mais pour votre hygiène mentale et émotionnelle, vous en êtes où? Y’a combien de kilos de compost entre votre cerveau et votre coeur? Tout est biodéradable au moins? Aujourd’hui, je vous propose quelques techniques pour faire votre toilette intérieure, à renouveler autant que nécessaire et même quotidiennement pour être aussi beau dedans que dehors.

Vous pouvez donc, pour bien commencer ou terminer la journée, faire le tri dans les déchets pour faire la place aux jolies choses. Prenez vraiment un temps pour ça, mettez-vous en auto-hypnose pour bien en profiter. Si vous ne savez pas comment faire, téléchargez le guide gratuit dans la colonne de droite. Vous pouvez évidemment les faire quand vous voulez. Je trouve ça bien de prendre ce moment au moins le soir avant de se coucher pour renforcer le travail que fait partiellement le sommeil, ça maximise vos chances de vous réveiller de bonne humeur.

1. Vider les poubelles

Au début de son livre « Auto-hypnose : un manuel pour votre cerveau », mon formateur Kevin Finel, directeur de l’Arche (Académie d’Hypnose), propose cette idée simple que j’aime bien.

  • imaginez une poubelle devant vous
  • mettez-y tout ce dont vous ne voulez plus
  • prenez votre élan
  • PAAAAF envoyez-la dans l’espace looooiiiiinnn et une météorite passe et l’emporte dans une autre galaxie (on veut pas que ça nous retombe dessus non plus). Bon c’est ma version pour pas polluer ma planète, en fait vous en faites bien ce que vous voulez de votre poubelle, vous pouvez aussi verser de l’acide dessus ou la jeter aux toilettes, tant que ça vous parle…

2. La douche mentale

Ah, encore du Kevin Finel (enfin je crois). L’idée est simplement d’imaginer une douche qui nettoie tous les trucs qui se sont collés à vous dans la journée.

  • imaginez un liquide nettoyant super-puissant-mais-respectueux-des-peaux-sensibles, de la couleur, texture et odeur que vous préférez, qui coule le long de votre corps comme le ferait l’eau de la douche. Comme il est super puissant il peut aussi aller à l’intérieur du corps, enfin vous avez compris que vous êtes libre d’imaginer tout ce qui vous aide et de vous approprier tout ça n’est-ce pas?
  • visualisez tout ce qu’il emporte avec lui dans les canalisations, jusqu’à ce que vous vous sentiez propre et doux.
  • séchez-vous avec une serviette toute chaude

3. La penderie mentale

Quoi, toujours du Kevin Finel c’est ça? OUI, bon alors je mets sa conférence TED.

4. La récapitulation

C’est plus abstrait comme nom déjà… C’est la technique que j’utilise. Ca peut parfois faire l’objet d’une séance complète en thérapie, moi j’aime bien la faire avant ma méditation du soir. Il s’agit d’utiliser l’espace autour de vous comme représentation du temps, et la respiration comme technique de nettoyage.

  • imaginez votre passé, à votre gauche ou votre droite, et votre futur de l’autre côté. Votre présent est a priori au milieu. Est-il d’ailleurs à l’intérieur ou à l’extérieur de vous?
  • tournez la tête du côté de votre futur et observez votre ressenti
  • inspirez au présent (au milieu donc) quelque chose qui vous embête, tournez la tête du côté de votre passé et expirez-y l’objet de votre.. mécontentement
  • vous pouvez visualiser quelque chose de précis et vous dire quelque chose mentalement en plus pour renforcer les effets. Par exemple ça pourrait donner ça : (inspiration) – « L’amertume… (en visualisant un truc noir que vous inspirez) (expiration) … c’est du passé » (en visualisant le truc noir s’y déverser).
  • pour peu que vous manquiez par exemple d’optimisme, d’énergie, de courage dont vous avez pu faire preuve à un moment donné, vous pouvez aussi aller le chercher dans le passé et le ramener au présent en faisant la démarche inverse.
  • faites tout ça autant de temps que nécessaire
  • tournez la tête du côté de votre futur et observez votre ressenti une nouvelle fois pour voir ce que ça change, puis revenez au présent

5. La crème hydratante et le maquillage

Le matin, avant de sortir de chez vous, vous pouvez vous poser ces questions :

  • Quel est l’équivalent mental de mettre du déo ou du parfum? Qu’avez vous envie de sentir, et de dégager?
  • Maintenant que je suis propre, qu’est-ce que j’ai envie de mettre en valeur?

Une fois que vous vous êtes libérés au mieux du désagréable, prendre le temps de reconnaître ce qui est arrivé de bien dans la journée c’est vraiment se tourner vers le positif, et aussi bête que ça puisse paraitre, tenir un petit carnet de gratitude ou en tout cas passer 3 minutes à remercier la vie, les gens et vous-mêmes de ce qui s’est produit, c’est le petit plus qui jour après jour va complètement changer votre état d’esprit, et donc votre vie forcément!

Voilà pour aujourd’hui!

Si vous avez apprécié cet article et que vous connaissez quelqu’un à qui il pourrait profiter, pensez à le partager 🙂

Bonne semaine bisous!