Salut les Supers,

Cette semaine je vous propose un outil d’exploration très révélateur de comment vous percevez votre vie : je ne le nomme pas pour ne pas orienter vos réflexions pour l’instant, mais il va s’agir de votre rapport au temps, et aux évènements qui y sont liés. Je vais vous proposer une série de questions pour que vous puissiez mettre votre fonctionnement en lumière, soit la phase exploration. Ca peut bien évidemment être un outil de reprogrammation dans un second temps, seul ou accompagné selon ce que vous souhaitez faire, comme toujours. Je pense que c’est plus intéressant pour vous si vous prenez vraiment le temps de répondre aux questions que vous découvrez au fur à mesure, comme si vous étiez dans une vraie séance, d’ailleurs je prends quelques pauses dans l’audio (que vous pouvez aussi mettre en pause vous-même) pour vous donner le temps de réfléchir.

La représentation du temps dans l’espace

  1. Où se trouve le passé par rapport à vous, à votre corps?
  2. Où se situent par exemple, votre dernier petit déjeuner, la dernière fois que vous êtes allé chez le coiffeur, la dernière fois que vous avez acheté un vêtement?
  3. Où se trouve le futur par rapport à vous?
  4. Où est-ce que vous situez votre prochain réveil, dans une semaine, un mois, un an?

Prenez conscience de la distance et de la hauteur à laquelle vous situez chaque période et moments anodins, et de comment ceux ci sont reliés entre eux. Une ligne, un fil, un chemin, quelle largeur, quelle apparence? Vous construisez petit à petit votre ligne du temps. Quelle qu’en soit l’apparence, j’utiliserai le mot « ligne » pour simplifier les choses dans l’article puisque c’est le nom de cette technique!

5. Où se trouve votre présent par rapport à vous? A l’intérieur de vous ou à l’extérieur? Par rapport à votre ligne du temps? Vous avez à présent une représentation complète de chaque période, passé-présent-futur.

6. Cette ligne passe-t’elle à travers vous ou à côté? A quelle hauteur? Par quel point précisément? Est-ce que vous marchez dessus, est-ce que vous êtes carrément au dessus ou en dessous?

Si votre présent est à l’extérieur de vous, si votre ligne passe en dehors de votre corps, est-ce que vous auriez envie d’y aller vraiment? Pourquoi?

Peut-être que vous avez une représentation complètement différente, comme un agenda. Ou un calendrier de Noël avec des chocolats 🙂 Où que c’est complètement le bazar autour de vous et que la ligne euh… bon, mais ça vous empêche pas de continuer, encore une fois le but de l’article est juste de vous permettre une prise de conscience dans un premier temps. En cabinet après, si ça vous donne des pistes d’amélioration et que vous comprenez certains aspects de votre vie autrement vous pourrez vous servir de ça pour modifier vos perceptions plus concrètement.

Les émotions dans le temps

7. Choisissez un évènement passé qui vous provoque une émotion, n’importe laquelle. Où est-ce que vous le ressentez par rapport à vous? Où est-il par rapport à votre ligne du temps?

8. Choisissez le résultat d’un projet en cours et situez-le par rapport à vous également.

Il arrive souvent par exemple qu’une personne ayant perdu un proche et n’en ait pas encore fait le deuil place ce proche droit devant elle tout près alors, qu’admettons, son futur est devant, son passé se situe derrière elle et que logiquement ce proche devrait s’y trouver. Qu’après une séparation (selon le même schéma pour simplifier), un ex-partenaire soit aussi devant la personne et que ça l’empêche complètement de voir autre chose. Qu’un projet important ne soit même pas sur la ligne.

Alors si c’est intéressant et si vous voulez/pouvez, vous pouvez déplacer les éléments, juste pour voir ce que ça change de les mettre ici ou là. Vous pouvez les remettre là où ils étaient après. Si ça a l’air compliqué, qu’est-ce qu’il vous faut pour que ce soit comme vous voulez? Il y a aussi plein de choses qui sont bien rangées et celles là sont bien où elles sont on n’y touche pas.

Le point important ici c’est : qu’est-ce que ça vous apprend sur vous, cette ligne du temps? Et qu’est-ce que vous voulez faire de ça?

Se déplacer dans le temps

La semaine dernière je vous parlais des régressions en hypnose. Au coeurs d’un travail avec la ligne du temps, il peut y avoir des régressions à faire pour bidouiller 2-3 trucs pas au point dans le passé, à faire avec un praticien. En attendant, ça peut être intéressant, en tenant compte de ces représentations là, de réfléchir à comment vous iriez dans le passé, ou même dans le futur! Eh oui car on fait des régressions mais on peut aussi faire des futurisations, j’en parlerai dans un autre article si ça vous intéresse.

Alors? Si vous êtes sur votre ligne, est-ce que vous en sortez pour explorer un côté ou un autre? Est-ce que vous vous retournez pour faire demi-tour (en laissant bien une marque repère au présent pour y revenir) Vous montez sur une sauterelle, prenez des bottes de sept lieu, une DeLorean, la téléportation, tout ça, ça se passe comment chez vous?

Elargir les représentations

Une ligne qui monte vers le futur avec des points pour marquer les jours, une route plate et sinueuse, un pont dans la jungle dont chaque morceau tombé représente un choc émotionnel, un jeu vidéo 2D, la Spartan Race, un calendrier des pompiers avec un berger allemand… Comme d’hab’, votre ligne du temps vous l’avez construite en l’imaginant, alors si elle vous plaît qu’à moitié, vous pouvez la modifier de la même façon, rajouter des fleurs, rapprocher les jours du futur, planter des lampadaires…

J’aime bien le « paramètre météo » 🙂 Ca reste une proposition de ma part et je suis pas sensée en faire alors vous pouvez en faire complètement abstraction : il fait quel temps chez vous aujourd’hui? Quel temps s’annonce pour demain?

Chez moi il fait un peu froid. Y’a des nuages au loin mais globalement il fait beau, en tout cas ce que je vois fait une jolie photo. C’est valoné! Ca fait que tourner, je vois pas où je vais directement. Je suis sur un chemin caillouteux avec mes chaussures de randonnée, sur un pan de colline, ça monte à ma gauche, ça descend à ma droite. Je marche. Si je m’arrête, le chemin se déroule sous mes pieds quand même. Le temps s’arrête pas quand je suis fatiguée 🙂 Tous les 5 mètres par là, je laisse dernière moi une ancienne image de moi à demi effacée, qui correspond à un moment. Je me balade avec un Google Pin « vous êtes ici » à planter quand je voyage dans le passé ou le futur. A droite, il y a une ligne imaginaire qui suit le chemin avec un petit vélo duquel on peut pas tomber. Quand je veux voyager dans le temps, je plante mon google pin, je laisse une image de moi avec et je monte sur le petit vélo, je pédale, je descend et je vais remettre un truc à sa place dans le passé ; par exemple, si à un moment j’ai laissé une image de moi avec une émotion-bonhomme, que l’image est restée à sa place mais que l’émotion-bonhomme m’a suivie jusque là, on discute* et je la ramène où c’est le mieux.

Bon, je sais pas si vous avez tout pigé, c’est pas très important et j’aurais plein de trucs à travailler et approfondir avec ces concepts, c’était juste pour illustrer tout ça avec un exemple, personnel en l’occurrence, aussi parce que comme c’est toujours intéressant d’avoir la vision de ceux qui souhaitent la partager, au moins j’ai ouvert le bal 😉

Ce genre de réflexion est un outil de connaissance de soi, et la connaissance de soi amène la résolution de soi 😉

Alors, elle est comment votre ligne du temps? 🙂

* fera l’objet d’un article sur les émotions 

14_google_pin_hypnose