Cet article est une contribution au laboratoire d’idées « Vers un monde meilleur ». Ses membres publient une fois par moi un article sur un thème commun. Ce moi-ci, le thème est « s’approprier et partager sa maison », proposé par Maïly du blog Optimise mon espace , avec son article « Vivre en couple, vivre en famille / famille recomposée : co-habitants? »

Retranscription de la vidéo :

Aujourd’hui on va faire un jeu!

Ma maison, et d’où elle vient

Il y a quelques années mon copain m’a quittée pour celle qu’il a désigné être la femme de sa vie, et donc il n’avait aucun doute sur ce qu’il était en train de faire, donc de se séparer de moi, mais il était un petit peu embêté a priori parce que bon quand même il m’aimait bien.

Il m’a dit à ce moment là que s’il pouvait, cette fille-là serait sa maison et que moi je serais son jardin.

Et pendant qu’il me racontait ça moi je me faisais mon petit schéma dans ma tête, avec la maison, le jardin, tout ça était très carré et chiant de mon point de vue, ce qui était une pure projection, parce que je ne savais pas du tout comment lui il voyait ça ni même s’il avait une construction plus aboutie que ça de ce qu’il racontait d’ailleurs.

J’avais pas envie d’être son jardin, ça ne m’allait pas du tout là son histoire, et tout ce qu’il me racontait me faisait déjà chier, je m’ennuyais rien qu’à l’imaginer.

Je pensais à ça, je projetais mon truc, et je me disais « Mais non j’ai pas du tout envie d’être son jardin, moi aussi je veux une maison! » et  j’ai commencé à imaginer comment elle était, moi, ma maison, parce que la sienne avait l’air vraiment nulle,  (grosse projection toujours! dans ce genre de situation on essaie un peu de se rassurer et de sauver sa peau, il valait mieux pour moi que je trouve son plan nul vu que je n’allais y être…! on sait ce que ça vaut les réflexions à ce moment-là)

Alors moi j’avais ma maison dans les arbres, avec des fougères en bas, des guirlandes lumineuses, tout très joli.

Comme j’ai besoin de sécurité, il y avait les arbres bien enracinés, il y avait une maison principale, et comme j’ai beaucoup besoin de liberté globalement, il y avait une petite annexe, une petite micro-maison volante et qui était reliée par un câble, et qui pouvait aller un peu partout sans risquer de se perdre puisqu’elle était attachée à la maison de base.

Et vous, votre maison?

Et en fait j’ai trouvé ça plutôt rigolo de faire ça, enfin j’ai trouvé ça rigolo… Je n’avais pas du tout envie de rigoler à ce moment là mais j’ai trouvé ça quand même intéressant, et donc je voulais vous proposer de vous imaginer, vous :

Si vous étiez une maison, elle serait comment?

Ca n’a rien à voir avec votre maison physique, là où vous habitez, ou là où vous voulez habiter, pas la peine d’aller chercher des idées déco sur Pintesrest.

Cette maison est un symbole de vous-même, de la vie que vous voulez avoir, du bonheur que vous voulez vivre, c’est un peu une manière métaphorique de répondre à cette fameuse question, « Qu’est-ce que vous voulez vivre », la question prise de tête mais super importante dont je parle en détail dans cet article.

En y réfléchissant comme ça, par des images, des idées, on peut trouver d’autres types de réponse, ça peut permettre de mieux se connaître, sous un angle qui n’est pas habituel et donc qui peut amener des choses différentes.

C’est premièrement la maison que vous voulez, eh oui, parce que moi je me suis rendu compte que ma maison actuelle n’avait rien à voir avec tout ça, d’ailleurs elle n’était rien du tout puisque c’était une espèce de truc que j’essayais de construire, or je venais de me prendre un ouragan dans la gueule donc il n’y avait plus rien!

Et je me suis dit qu’en fait, bah… je ne savais pas vraiment quoi construire comme maison, que ma manière de construire ma maison c’était que… je n’avais pas de plan, je prenais un bout de bois, je prenais une brique, je faisais un petit.. je sais pas, tout et n’importe quoi, ça ne ressemblait pas à grand chose donc évidemment, au moindre coup de vent, il n’y avait aucune fondation donc ça se cassait la gueule…!

Je me suis rendu compte assez récemment que je n’avais pas du tout les bonnes bases pour construire ma maison, et avec le chemin que j’ai fait là ces derniers mois, je… pense que c’est mieux, donc je suis beaucoup plus confiante sur ce que je vais construire à l’avenir.

En fait je prenais mes relations amoureuses comme base de ma vie ce qui n’était pas une très très bonne stratégie…

Comment partager sa maison avec les autres ?

Quand vous avez cette maison vous allez pouvoir réfléchir après à comment vous allez la partager avec les autres, avec vos proches ou vos pas-proches, donc en gros comment vous allez recevoir les gens chez vous ; est-ce qu’il y a un portail ou pas, est-ce qu’il y a un digicode, est-ce qu’il faut faire Ninja Warrior pour venir chez vous…? Est-ce que c’est carrément une salle des fêtes?

Moi j’avais des échelles amovibles, il y avait une table de pic-nic là dans les fougères, et puis après le reste c’est moi qui mets l’échelle ou qui ne mets pas l’échelle.

Alors qu’est-ce que ça dit sur moi, je ne sais pas, c’était mon truc d’il y a trois ans, je n’y ai pas vraiment re-réfléchi là.

Est-ce qu’il y a des règles aussi chez vous, qu’est-ce qu’on fait, qu’est-ce qu’on ne fait pas dans cette maison?

Vous pouvez utiliser tout ce qu’on peut trouver dans une maison, vous servir de tout et n’importe quoi!

Du point A au point B, quelle votre maison ACTUELLE ?

Donc d’un côté vous avez la maison que vous voulez, qui symbolise votre idéal de vie, qui vous voulez être, comment vous voulez fonctionner.

De l’autre, il y a votre maison de maintenant, qui est peut-être différente.

Alors peut-être que vous avez déjà la maison que vous voulez, dans ce cas-là bah c’est super, bravo! Mais sinon, à quoi elle ressemble aujourd’hui votre maison?

Est-ce que c’est un palace, un tipi,  un tas de taule, est-ce que c’est… cette maison perdue au milieu de la Loire…?

capture-decran-2016-09-22-a-18-45-32

 

Et du coup qu’est-ce qu’il vous faut pour transformer cette maison, là, en la maison que vous voulez?

Moi je n’ai pas de maison. Mais c’est parce que j’ai essayé de me construire une maison avec les mauvaises bases, et maintenant je pense que c’est mieux donc je vais pouvoir construire une maison qui tient debout !

Chacun sa maison

Cette maison, c’est la votre, rien qu’à vous.

Vos amis ont chacun leur maison, vos enfants, votre chéri.e, vos parents, chacun a sa maison.

C’est-à-dire que même si vous voulez habiter avec votre partenaire, vous êtes chacun une personne, vous n’êtes pas des demi-personnes.

On entend souvent des gens s’appeler « ma moitié », alors je ne sais pas si c’est à prendre au premier degrés, je pense que c’est quand même plus confortable et facilitant quand on se sent entier, et que ce petit exercice-là peut sans doute aider à aller dans ce sens, de penser à soi en dehors de tout le reste parce que ça, personne ne va le faire pour vous, ça n’empêche pas après de créer un autre espace pour se retrouver avec ses amis, ses amoureux, sa famille, tout ça, mais vraiment d’avoir chacun sa petite bulle bien définie, bien construite.

Oui, nombreux sont les gens qui préfèrent donner leur avis sur tout et décider pour les autres plutôt que de s’occuper de leur propre maison, c’est bien plus simple !

Alors je sais que ça peut être peut-être difficile pour certains, cette idée de cette maison à soi tout seul, cette maison c’est votre intimité, personne ne doit décider de ce comment c’est.

Personne qui doit dire « Mais c’est quoi ta tapisserie pourrie?! » ou qui doit être pas content parce que la lumière dans les chiottes elle est pétée, ou je sais pas..

Personne, INTERDIT, ok? Hyper important c’est vous qui décidez TOUT, tout ce qu’il y a dans cette maison, tout comment elle est.

Vous pouvez demander des suggestions, des conseils, mais c’est à vous d’avoir un mot final qui vous est propre, personne ne sait mieux que vous ce qui est bon pour vous.

Vous êtes comme vous êtes aujourd’hui, et si vous faites de votre mieux, vous vous ferez confiance et les autres aussi.

Il n’y a pas besoin de faire les liens entre les images de ce que vous voulez et le fameux « qu’est-ce que ça dit sur vous », on s’en tape un peu justement c’est pour se décharger de ça.

Cette maison est customisable toute la vie! Vous avez le droit de changer d’avis, de tout foutre en l’air et de faire une nouvelle maison, vous avez le droit de rajouter des pièces, de repeindre, bref vous avez compris 🙂

Eclatez-vous, vous pouvez faire un dessin, faites comme si vous aviez 5 ans, pensez à tous les petits détails, tout ce qui vous amuse, tous les trucs qui vous viennent comme ça en premier. Ne réfléchissez pas trop ce n’est pas la peine, c’est bien d’avoir quelque chose d’assez spontané et puis.. et puis c’est tout! Prêtez-vous au jeu, amusez-vous.

 

Je sais que c’est quand même assez personnel, mais après tout ça reste des images et on ne sait pas forcément de l’extérieur ce que ça signifie, alors si vous voulez partager quelque chose dans les commentaires qui vous fait sourire par rapport ça n’hésitez pas, ça peut toujours donner des idées, des échanges etc 🙂

Si vous avez aimé cette vidéo / cet article, n’hésitez pas à la partager avec vos proches, si ça vous parle, histoire qu’au moins vous soyez sur la même longueur d’onde là dessus, moi ça me tient assez à coeur comme idée, je trouve ça important donc en toute objectivité.. répandez la lumière… ! 😉

Est-ce que je fais un concours de dessin de maison…? Comme à Super U quand on était petits… Il y avait des concours de dessin…

Bon, envoyez-donc 😉