Retranscription de la vidéo (sans les blagues) :

Salut les Supers, bienvenus dans cet article sur la méditation, aujourd’hui je partage avec vous 5 astuces pour méditer plus facilement, pour couper le mental.

Alors je ne vais pas expliquer là ce que c’est la méditation, vous en avez sûrement déjà entendu parler, en plus j’ai fait un article que vous pouvez retrouver ici sur les différences entre la méditation, l’hypnose, la pratique de la pleine conscience, à cette occasion j’ai d’ailleurs traduit une méditation de l’application Headspace qui dure 10 minutes qui est très bien pour débuter, c’est l’occasion de vous y mettre et de découvrir tout ça si vous ne connaissez pas encore!

Il y a plusieurs approches à la méditation, la plus courante c’est de se focaliser pendant un temps sur la respiration, et dans l’application Headspace eh bien Andy nous propose au bout d’un certain temps de… letting go any focus… for 10 seconds or so… et de constater à ce moment-là que quand on laisse l’esprit faire ce qu’il veut, la liberté de penser ou ne pas penser, eh bien naturellement il ne pense pas.

Ca ne dure pas longtemps, c’est pour ça qu’il propose 10 secondes, 15 secondes et puis après en général les pensées reviennent, mais pendant ce moment là, c’est un moment très agréable où on constate que… il n’y a plus rien. Evidemment l’idée est d’augmenter ce temps de « plus rien » au fur à mesure qu’on pratique.

Alors là moi je le dis en anglais parce que justement à force de pratiquer avec Headspace j’ai un peu un ancrage sur sa voix, ce qui fait que même quand je pratique toute seule, sans Headspace, c’est cette phrase là que je me dis exactement sur le même ton parce que c’est ce qui m’aide à trouver ce moment de calme, ce moment de vide, et donc ce que je voulais vous partager aujourd’hui ce sont 4 moyens de parvenir à ce repos mental, autrement que par justement cette voix et cette fameuse phrase que moi j’ai pris l’habitude d’utiliser.

Astuces de méditation

1. Effacer son cerveau

La première astuce est une idée qui m’est venue justement en faisant ma méditation donc que j’utilise depuis quelques jours et que j’aime beaucoup.

Ce qui est génial avec la méditation c’est que, bon même si ça n’arrive pas à chaque fois malheureusement hein mais c’est un moment où les bonnes idées sont susceptibles de venir, un peu comme sous la douche en fait parce que c’est un moment où on laisse un peu son esprit aller donc il y a plus de place pour faire venir ces choses-là.

Et donc à ce moment-là en fait m’est apparu un petit dessin de cerveau devant moi avec une petite gomme, qui était en train de gommer, et donc d’effacer ce cerveau. Donc je me suis dit « Tiens c’est marrant, je vais l’utiliser et on va voir ce que ça donne » alors en fait moi ce que je fais maintenant, c’est que je visualise à l’intérieur de ma tête mon cerveau en 3D, juste l’extérieur, bon, du coup ça fait une boîte vide… et je visualise donc une petite gomme qui vient gommer les parois de ce cerveau.

Alors ça prend un certain temps, je fais ça… Je ne sais pas je ne compte pas mais pendant euhh… une vingtaine de respirations, et je constate que, quand j’ai fini de gommer ce cerveau, eh bien il ne se passe plus rien, il n’y a plus aucune pensée qui vient à ce moment là et ça peut durer assez longtemps comme ça, alors ça ne dure pas 30 minutes mais en tout cas ça dure beaucoup plus de 10 secondes.

Donc ça c’est la première astuce ; visualiser son cerveau d’une manière ou d’une autre, et puis avec une petite gomme (ou autre chose hein vous adaptez tout ce que vous voulez après), mais gommer son cerveau et puis voir ce qui se passe après quand il n’y a plus de cerveau 🙂

2. Déplacer son cerveau dans le coeur

La deuxième astuce ça va être là encore une fois de visualiser son cerveau mais de le faire descendre, petit à petit, progressivement, assez lentement jusqu’à son coeur. Alors le coeur est à gauche moi je parle du chakra du coeur, du coeur spirituel si on veut, et de finalement laisser son cerveau ici.
Un des bénéfices de la méditation c’est que ça va vous permettre, à force de pratiquer, d’être beaucoup plus intuitif, l’intuition c’est le langage du coeur donc en ramenant votre cerveau au niveau du coeur, eh bien vous allez pouvoir encore plus favoriser ça dans votre intention.

Et vous pouvez après ça ajouter la visualisation que vous voulez, vous pouvez continuer à vous focaliser sur votre respiration mais vous pouvez aussi imaginer qu’à chaque inspiration, il y a une petite lumière ici qui grandit.

Autre chose que j’aime bien faire et qu’on m’a suggéré, c’est de méditer avec un casque anti-bruit, pour justement écouter plus facilement  ses bruits intérieurs (parce que sinon on ne les entend pas en fait). Quand vous mettez un casque anti-bruit (ça marche aussi avec des boules Quiès mais beaucoup moins) vous pouvez entendre vos battements de coeur, vous pouvez entendre vraiment plus votre respiration donc ça vous focalise encore plus à l’intérieur de vous.

3. Eteindre les lampadaires

La troisième astuce un petit peu dans la même idée que gommer le cerveau progressivement ça va être de visualiser votre cerveau allumé, et puis de l’éteindre.

Je ne sais pas si vous avez déjà vu des photos de la Terre la nuit. On voit en fait les petites lumières de chaque ville. Les grosses villes on les voit et là où il y a moins d’habitants, c’est noir.

planète_nuit

 

Donc là vous pouvez faire un petit peu la même chose, imaginez que votre cerveau est plein plein de lampadaires, plein de lumières, et puis vous allez les éteindre une par une, jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus beaucoup, jusqu’à ce que votre cerveau soit tout noir, votre cerveau soit éteint.

C’est beaucoup plus progressif que faire un bouton ON/OFF par exemple.

L’idée dans tous ces trucs-là c’est que ce soit progressif, parce que vu que c’est progressif vous allez pouvoir vous concentrer sur quelque chose. Et pendant que vous vous concentrez sur quelque chose, les pensées viennent moins, et de moins en moins. En tout cas c’est l’idée, qu’elles viennent de moins en moins.

Donc là vous pouvez visualiser votre cerveau à l’intérieur, qui est constitué de plein de petits points lumineux qui s’éteignent au fur à mesure.

4. Mettre son cerveau dehors!

Et la quatrième astuce, alors là c’est peut-être un petit peu moins progressif dans l’idée, ça va être en fait de mettre votre cerveau à l’extérieur de vous.

Alors vous voyez moi je fais le geste parce que spontanément je le mets devant moi, mais vous pouvez le mettre derrière, en haut, enfin je sais pas c’est vous qui voyez, mais l’idée là c’est d’observer qu’est-ce qui se passe quand je mets mon cerveau à l’extérieur. Alors plutôt que de faire comme ça vous pouvez aussi visualiser votre cerveau qui petit à petit, comme si vous poussiez très lentement, jusqu’à ce qu’il soit à l’extérieur.

5. Immobiliser sa langue

Oui je sais, ça ne va pas de soi, mais testez et vous verrez 😉

Faites cela de sorte à ce que votre langue ne fasse aucun micro mouvement, c’est souvent subtil donc concentrez-vous bien!

***

Donc voilà ce sont 5 petites idées simples (enfin je crois!) à mettre en place.

Une méditation typique si vous ne connaissez pas, ça peut se passer de la manière suivante :

  • vous prenez plusieurs grandes inspirations pour vous mettre dans le bain,
  • ensuite ce que suggère Andy dans Headspace, vous pouvez scanner votre corps de haut en bas,
  • après vous allez vous focaliser sur votre respiration. Moi je constate que j’ai besoin de ça pour démarrer, maintenant c’est propre à chacun, et que ces techniques-là dont je viens de vous parler, je viens les mettre au bout de 5 minutes, 10 minutes de respirations. Donc je focalise mon attention sur ma respiration, en général je compte jusqu’à 10 et puis je reprends, c’est une bonne manière de voir d’ailleurs quand vous continuez de compter après 10, si vous étiez focaliser sur ce que vous faites ou pas, et puis pas si ce n’est pas le cas vous reprenez là où vous en étiez.
  • Et puis au bout d’un certain temps eh bien vous appliquez, vous rajoutez une petite technique comme ça pour vous permettre de vraiment couper le mental et permettre à votre tête de se reposer.

Je vous encourage évidemment, à chercher, à trouver vos propres techniques, ou à ne pas les chercher parce que des fois il y a des trucs qui viennent alors qu’on ne les a pas cherchés! Moi cette idée du petit cerveau qu’on gomme, je ne dis pas que je suis la seule au monde à avoir eu cette idée-là mais ça m’est venu comme ça, et puis celle avec les petites lumières m’est venue en y réfléchissant après…!

Voilà j’espère que ça vous a plu, n’hésitez pas à poser vos questions ou vos remarques dans les commentaires, je me ferai un plaisir d’en discuter avec vous.

Tenez-moi au courant de ce que ça donne pour vous ces petites astuces-là, et puis je vous dis à très bientôt!

 

 

 

Recherches utilisées pour trouver cet articlecasque anti bruit meditation,casque anti bruit mediter,exercice simple pour couper le mental,exercices pour couper le mental