Salut les Supers, dans cet article je vais vous parler d’un état d’esprit qui va vous aider à soulever bien des blocages et à accélérer la réussite de vos projets : le FAIRE COMME SI!

Ce que le « faire comme si » n’est pas

Bon nombre de gens font comme si tout allait bien devant les autres alors qu’ils sont en train de mourir à l’intérieur, en général on peut constater que ça ne marche pas très bien : en adoptant cette attitude on renie ses émotions et on est donc sans cesse rappelé quels problèmes sont là.

Le « faire comme si » dont je veux vous parler est une technique qu’on fait pour soi, qui va servir à se tirer vers le haut quand ça va pas, à mieux réfléchir et avancer quand on se sent bloqué dans un projet ou dans sa vie. On n’est pas là pour impressionner la galerie, faire style j’ai confiance alors que c’est criant que non ou sortir des confettis pour dénouer un malaise. En soi ça pourrait marcher! Seulement ça demande une congruence à toute épreuve et tout le monde n’est pas (bon) comédien sans parler de l’authenticité ; il ne s’agît pas de jouer un rôle mais de développer des ressources de manière simple et amusante.

Vous savez tout!

« Qu’est-ce qui vous empêche d’y arriver? »
« Qu’est-ce qui bloque? »
En séance, mes clients se retrouvent souvent devant des questions qu’ils ne se sont jamais posées. Parfois la réponse est évidente, parfois ils prennent un temps de réflexion, mais parfois le « je ne sais pas » est tenace! Un de mes clients était un jour bloqué dans son travail sous hypnose, n’arrivant pas à manifester un amour sincère à une partie de lui. Il ne savait pas comment faire ça. Comme pour le cerveau, l’imaginaire et le réel ont le même effet, je lui ai proposé de simplement faire semblant et c’est ce qu’il a fait.

Si vous saviez vous feriez quoi? 

Faites semblant d’y arriver.

Cette technique fonctionne car elle diminue l’enjeu d’une décision, d’une solution. Comme c’est « pas pour de vrai » on s’autorise à chercher autre chose, à penser plus librement et ça suffit bien souvent à reprendre la marche parce qu’au final, le résultat est le même.

Reprenez votre vie en main

« On dit qu’on pourrait être ce qu’on veut! » 

Tous les enfants jouent des rôles, de maman, de dinosaures, de tigre, de mec qui va mourir… A chaque fois ils y vont à fond! Ils ne se posent pas la question de si c’est techniquement possible d’être un tigre ni de s’ils ont l’âge et la maturité d’être maman. Alors décidez à quoi vous voulez jouer! Vous allez faire comme si vous pouviez être, avoir, faire, ce qui vous amuse et vous fait plaisir.

Si vous êtes un peu rabat-joie vous allez peut-être me répondre « Oui t’es bien gentille mais après on revient à la réalité, et la réalité c’est la crise t’es au courant? » Le fait est que peut importe : faites comme si vous étiez le créateur de votre vie. Parce que c’est le cas.

Tout le monde a ses propres difficultés et obstacles mais les tenir responsables de vos échecs ne fera rien avancer. En faisant comme si vous créez votre santé, votre carrière, vos relations, vous ne laissez pas ces limites vous plomber et vous reprenez votre pouvoir personnel. Il ne s’agit pas d’ignorer ces difficultés qui sont bien réelles, mais de ne pas s’en servir comme excuses car en vous donnant les moyens vous pouvez aller bien au delà. Sinon, ça revient à attendre que, de la même façon, des circonstances aléatoires vous apportent ce que vous voulez, mais allez-vous vraiment attendre et laisser votre bonheur à des paramètres incontrôlables? Alors par cohérence vous devenez responsable de vos échecs et c’est n’est pas toujours agréable ni évident à considérer certes mais vous devenez aussi responsable de vos réussites. Ca demande un peu plus de boulot que de s’arrêter à « c’est la faute de mon ADN et mon boss est con de toute façon », oui il faut fatalement se bouger après, mais songez à l’accomplissement qui vous attend dans ce cas!

En faisant comme si, vous déployez la créativité nécessaire à vos réalisations et vous développez l’état d’esprit qu’on eu tous ceux qui ont réussit de grandes choses.

Redressez votre humeur

Quand on est triste, pas à l’aise ou qu’on a peur, on a tendance à se refermer physiquement. Au contraire quand on se sent bien on a plus les épaules en arrière, on prend sa place la tête bien axée. Dans ce sens, votre cerveau envoie un message à votre corps, qui s’adapte. Comme votre corps envoie-lui aussi un message au cerveau, eh bien ils se répondent et s’alimentent tous les deux! Quand vous êtes content c’est chouette, mais quand ça va pas c’est de pire en pire.

Pour casser ce cercle vicieux, et une fois que vous avez suffisamment vécu l’émotion du moment, vous pouvez donc utiliser le corps pour envoyer un autre message au cerveau : au lieu de vous recroqueviller, redressez votre dos et votre tête, quitte à le caricaturer en ouvrant la poitrine et en regardant vers le ciel, avec le sourire en plus! Vous allez littéralement prendre la pose de Wonder Woman pendant au moins deux minutes (explications dans la vidéo plus bas ;))

Ca crée une dissonance entre les deux, le cerveau qui turbine est contrarié et a d’abord envie de réfuter le message, en donnant un « Ouais merci mais je suis triste moi j’ai pas envie de sourire alors ta gueule et de toute façon je suis plus fort » Du coup ça demande de se forcer un peu! Envoyer un message de confiance et de joie au cerveau en faisant comme si vous le viviez ne va intégralement changer votre humeur tout de suite mais va lui permettre de commencer à changer, en faisant ça vous allez vous donner une première chance de casser ce cercle pour y amener petit à petit des choses plus positives, et c’est scientifiquement prouvé!

Pour supporter le message du corps, occupez votre cerveau justement en vous disant mentalement des affirmations qui vous correspondent et qui vous concernent:

  • J’ai tout ce qu’il faut au fond de moi pour y arriver
  • Je choisis d’être bien
  • Je m’autorise à réussir ce que j’entreprends
  • Je mérite d’être aimé
  • J’ai le droit d’être heureux
  • etc

*****

Le « faire comme si », vous le faites pour vous alors profitez-en pour vous amuser, pour vraiment jouer le jeu et vous serez surpris avec votre persévérance des résultats que peut amener cette stratégie qui peut demander un peu de volonté mais qui tellement simple à adopter. Vous avez déjà tout!

Recherches utilisées pour trouver cet articlecadre comme si pnl